Parcourir : tous les morceaux | Sidonie Absolon

Jeannette

Jeannette

L'Amour joue du violon

L'Amour joue du violon

Mon premier cours d'espagnol annonçait la couleur : accompagné de sa guitare notre professeur baba-cool-raoul nous a fait parcourir "Porque te vas", chanson chabada, succès à la peau dure interprété par Jeanette dans les années 70. En deux ans, pas un cours ne fut fini sans que nous ayons chanté ce qui fut surement la madeleine préférée de notre enseignant. Difficile de chanter des chabadas quand on a 14 ans et qu'on ne comprend rien à l'amour. D'autant que les chabadas, Jeanette les aussi interprétés en français. D'un autre coté, il est des chabadas de Jeanette qu'il aurait été encore plus inconfortable à chanté, même en français, aussi épatant que le morceau soit.

Contribué par :
Télécharger

Musique Approximative

Musique Approximative

À propos

C'est l'exutoire anarchique d'une bande de mélomanes fêlé⋅e⋅s. C’est une playlist infernale alimentée chaque jour par les obsessions et les découvertes de chacun⋅e. L’arbitraire y est roi et on s’y amuse bien : c’est Musique Approximative.

Contact

[email protected]

Abonnement

RSS

Raccourcis

  • espace : play / pause
  • j : morceau précédent
  • k : morceau suivant
  • p : parcourir tous les morceaux
  • c : parcourir les morceaux du contributeur
  • r : aléatoire
  • s : recherche

Radio Approximative

Radio Approximative est un projet musical et informatique où chaque émission est générée aléatoirement à partir du corpus de morceaux disponibles et de génériques et jingles créés par les contributeurs du site.

Crédits

Musique Approximative est développé par Constructions Incongrues et est hébergé par Pastis Hosting. Le code source du projet est distribué sous licence GNU AGPLv3.


Le logo a été créé par Iris Veverka.

Aidez-nous !

Le fonctionnement de ce site demande du temps et de l'argent. Vous pouvez nous aider en nous faisant un don!

Contribution

Se connecter

Servez-vous !

Ce post est aussi disponible aux formats suivants : json



Les 194 mélomanes fêlé⋅e⋅s